Sauter à l’élastique est une activité qui vous a toujours fait envie ? Vous aimeriez profiter de cette expérience au meilleur prix ? Ce sport extrême peut représenter un petit budget pour ceux qui souhaitent le pratiquer ! Néanmoins, cela fait quelques années que le saut à l’élastique est apparu en France. Du coup, de plus en plus de prestataires proposent des prix abordables aux quatre coins de la France.

Chez Funbooker, nous avons sélectionné pour vous les sauts à l’élastique les moins chers de France ! Vous trouverez dans ce guide les meilleurs conseils pour optimiser votre budget et comparer les prix des sauts à l’élastique.

saut à l'élastique

🇫🇷 Quel est le prix d’un saut à l’élastique en France ? 🇫🇷

En France un saut en élastique coûte en moyenne entre 50€ et 100€ TTC. Le saut à l’élastique le moins cher en France est celui du Viaduc de Auzon en Ardèche qui débute à 35€ le saut en solo. Mais pourquoi un tel écart de prix ? Explications.

Tout d’abord, les prix varient en fonction du nombre de personnes qui vont sauter. En général, c’est :

  • Entre 50 et 80 € / personne pour 1 à 4 personnes ;
  • Entre 50 et 70 € / personne pour 5 à 10 personnes ;
  • Entre 30 et 40 € / personne pour plus de 10 personnes.

Comment expliquer le tarif d’un saut à l’élastique ?

Les prix des sauts à l’élastique sont variables. On arrive à trouver des sauts à 35€ et d’autres à presque 100 € ! Pourquoi des écarts de prix aussi conséquents ? Tout simplement parce que sauter coûte plus cher dans les régions et sur les spots touristiques. Par exemple, notre saut le plus cher en 2020 est à 99 €, mais il se déroule au Viaduc de la Souleuvre. C’est un lieu mythique en Europe, créé par l’inventeur du saut à l’élastique moderne, AJ Hackett. Près de 300 000 sauts y ont déjà été réalisés !

Par ailleurs, se jeter du haut d’un pont peut parfois coûter plus cher en week-end et les jours fériés. Si vous souhaitez profiter d’un saut à l’élastique au meilleur prix, réservez-le pendant la semaine ! Certains prestataires augmentent aussi leur prix pendant les vacances scolaires, surtout dans les régions touristiques.

Mais concrètement, pourquoi sauter reste (généralement) un petit budget ? Il y a plusieurs explications à cela :

  • Tout d’abord, l’affluence. Si un spot est connu, réputé et convoité, ses prix seront à la hauteur de sa renommée ;
  • La rémunération des instructeurs ;
  • Le salaire des équipiers ;
  • L’achat, l’entretien et le renouvellement du matériel : mousquetons, longes de sécurités, jambières, harnais…. L’élastique doit par exemple être changé tous les 200 sauts, ce qui représente un coût pour le prestataire.
  • La hauteur du saut (en général, plus c’est haut, plus c’est cher) ;
  • La location de l’emplacement ;
  • La location (ou l’achat) des installations et des espaces de détente ;
  • Les assurances.

Globalement, ces prix permettent aux prestataires de vous offrir un service de qualité, et d’être en accord avec la législation.

Les options vidéo et photo 📷 : un coût supplémentaire à prévoir pour garder un souvenir mythique

Le prix moyen d’un saut à l’élastique avec l’option photo et/ou vidéo est de 91 €, soit 27 € de plus. Moins de 30 € pour se faire filmer et repartir avec une vidéo de soi sur clé USB, c’est plutôt intéressant !

Si vous êtes dans l’Indre et que vous allez sauter au Viaduc de Cluis, vous profiterez d’un saut avec option vidéo à seulement 70 € TTC !

Report, annulation, conditions météo 🌨️ : tout ce qu’il faut savoir

Sauter est une activité conditionnée par les conditions météorologiques. En cas de mauvais temps, il est impossible de sauter pour des raisons de sécurité. Vous avez réservé en sélectionnant une date précise et il fait moche ? La majorité de nos partenaires proposent le report de la date réservée et certains annulent simplement le saut. Dans ce cas, vous êtes remboursé.e et vous pouvez choisir ou non de réserver à nouveau.

💰 Le guide des sauts à l’élastiques les moins chers en France 💰

Sauter à l’élastique à proximité de Paris et de l’Île-de-France

Vous êtes à Paris ou en Île de France et vous aimeriez sauter d’un pont en toute sécurité ? Vous avez envie d’offrir cette activité à un.e fan d’adrénaline et de sensations fortes ? Funbooker référence trois sites parmi les plus proches de la capitale !

Contrairement aux idées reçues, les spots proches de l’Île de France ne sont pas les sauts les plus chers. Toutefois, étant donné l’affluence, les prix restent assez élevés. Par exemple, à un peu plus de 2h de Paris, vous trouverez des sauts à partir de 85 € à Exermont en Champagne-Ardenne, au Viaduc de Saint-Georges-le-Gaultier dans la Sarthe ou au Viaduc de Druyes dans l’Yonne.

🎁 Réservez un saut proche de Paris 🎁


Les spots proches de Lyon en Auvergne-Rhône-Alpes

Vous avez envie de vivre un moment fort près de Lyon ? Comme une chute libre attaché.e à une bande de caoutchouc extensible par exemple ? Malgré son aspect touristique, la région lyonnaise permet de sauter à des prix très abordables. Avec nos partenaires, vous avez accès à des sauts dès 60 €, un peu partout autour de la capitale de la gastronomie.

Au Viaduc de Juré dans la Loire, à un peu plus d’1h de Lyon, sautez du haut d’un viaduc désaffecté en granit rose construit au début du XXème siècle qui enjambe une jolie petite vallée pour seulement 60 €. À un peu plus d’1h30, au Viaduc de la Recoumène, vous sauterez du haut d’un majestueux viaduc de 65 m de haut pour 65 €. En plus, vous pourrez aussi essayer le saut en tandem et le saut pendulaire ! Enfin, à moins d’1h de Lyon, Hervé et Bernard vous proposent de sauter au cœur du village de Pélussin sur le flan oriental du massif du Pilat, au-dessus de la vallée du Rhône pour 70 €.

La région lyonnaise est un coin parfait pour s’essayer à cette activité au meilleur prix dans des décors époustouflants.

🎁 Réservez un saut proche de Lyon 🎁


Sauter à l’élastique dans l’ouest de la France

Une chute libre bretonne ça vous tente ? Petit guide des sauts à l’élastique abordables en Bretagne et à proximité. La Bretagne, malgré l’attrait touristique qu’elle exerce, ne possède pas de spots de sauts sur son territoire. En effet, il y a peu de viaducs en Bretagne et la majorité sont ferroviaires ou citadins.

Viaduc de la Souleuvre

On peut cependant sauter dans des spots superbes à deux pas de la Bretagne ! Le Mythique Viaduc de la Souleuvre à 1h30 de Rennes vous propose de multiples activités : Tyrolienne géante sur 400 m à plus de 100 km/h pour 29 €, saut en solo à 99 €, Balançoire géante – Swing et Saut pendulaire – Top swing, toutes les activités insolites en rapport avec le saut à l’élastique sont au Viaduc de la Souleuvre ! Sinon, à 1h30 de Nantes, le Viaduc de Coquilleau vous offre l’opportunité de sauter pour 65 €. À ce prix-là, on ne réfléchit pas, on saute !

🎁 Réservez un saut proche de la Bretagne 🎁


Notre sélection des spots les moins chers dans le sud de la France

On pourrait penser que dans le Sud, tout est plus cher. Eh bien non ! Les sauts à l’élastique sont moins chers qu’ailleurs ! Les viaducs et ponts disponibles pour sauter sont légion, les prestataires se font la concurrence et les prix baissent. Si vous êtes dans le Sud, profitez-en !

Sur Funbooker, vous trouverez des sauts à partir de 35 €, au viaduc de Sainte-Eulalie de Cernon ainsi qu’au viaduc de Auzon en Ardèche. Le Viaduc de Banne à Saint Paul le Jeune près d’Orange, Montélimar et Alès, vous propose de sauter à partir de 50 €, et le Pont de Bézergue dans le Tarn vous offre une chute d’une hauteur de 60 mètres, dans le cadre sauvage de la Montagne Noire à 60 €.

🎁 Réservez un saut proche de Marseille 🎁


Sauter à l’élastique dans le Nord

Dans le Nord de la France, plusieurs spots proposent des prix intéressants. Celui qui se démarque nettement de la concurrence est le site de Maxi Bungee Amnéville et son saut à l’élastique inversé ! Pour 10 € seulement, vous pourrez profiter des sensations inédites d’un saut à l’élastique, mais à l’envers ! Une fois que vous vous serez envolé.e à plus de 16 mètres de haut en à peine 1 seconde, vous pourrez profiter des autres activités du parc : laser game et accrobranche.

Sinon, le Nord de la France accueille bien entendu le Viaduc de la Souleuvre, spot international du saut à l’élastique. Le Viaduc d’Exermont en Champagne Ardennes, le Viaduc de Claudon dans les Vosges et le Viaduc de Druyes dans l’Yonne vous proposent tous trois des sauts à partir de 90 €. Vivre une expérience à nulle autre pareille en compagnie des meilleurs prestataires, ça n’a pas de prix !

🎁 Réservez un saut proche de Lille 🎁


Les informations indispensables avant de faire le grand saut !

Les règles de sécurité

Pour sauter en toute sécurité, vous devrez respecter les consignes de sécurité qui vous seront données pendant le briefing. Les appareils de prise de vue sont généralement interdits pendant le saut pour des raisons de sécurité. Certains prestataires les acceptent parfois sous conditions.

Il est conseillé de sauter sans lunettes de vue et de s’habiller décontracté, avec des chaussures confortables comme des baskets.

Il est fortement recommandé de sauter le ventre plein (mais pas trop !).

Les conditions pour sauter (âge, poids, taille, contre-indications…)

Pour avoir l’autorisation de sauter, il faut :

  • Peser au moins 40 kg.
  • Une autorisation parentale écrite pour les mineurs.
  • Pour les + de 60 ans et PMR, un certificat médical de moins de 3 mois.

Il existe de nombreuses contre-indications à cette activité. Voici une liste indicative non-limitative :

  • Grossesse ;
  • Hernie discale ;
  • Maladie cardiaque et articulaire ;
  • Antécédents de traumatisme crânien sévère ;
  • Vertige de Ménière ;
  • Malformation vasculaire cérébrale ;
  • Consommation d’alcool ou de substances illicites ;
  • Problème ophtalmique.

Généralement, les prestataires exigent que les participants aient une responsabilité civile.

Comment se déroule un saut à l’élastique ?

Une fois que vous vous êtes décidé.e (après moult hésitations pour certain.e.s) à vous envoyer en l’air, vous serez solidement attaché.e par 2 mousquetons : un qui liera vos pieds grâce à un velcro et l’autre au niveau de votre torse, attaché à un baudrier vous enveloppant à partir de la ceinture, parfois jusqu’aux épaules.

Après cette préparation, vous devrez vous jeter dans le vide. Vous vivrez alors une sensation proche de la chute libre soumise à l’apesanteur, jusqu’au bas de l’élastique. C’est là que l’adrénaline est délivrée au maximum. Après cette chute libre sensationnelle, vous effectuerez quelques oscillations qui dureront pendant plusieurs minutes.

Ensuite, une fois les oscillations calmées, le moniteur vous demande d’attraper le filin de la corde de votre baudrier pour vous ramener au sol. Vous êtes de retour sur la terre ferme. Il arrive que vous soyez remonté.e mécaniquement jusqu’en haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *