Macaron’g c’est, avant tout, une histoire de famille. Vouthy, le fils pâtissier de formation et Kanika, la maman devenue passionnée de pâtisserie grâce à son fils. C’est en 2014 que le binôme de choc décide de se lancer dans l’aventure d’une vie : Macaron’g. Le concept ? Un atelier de pâtisserie situé dans le 17ème arrondissement de la capitale, offrant cours de cuisine et faisant en même temps office de boutique ! Vouthy est donc aux fourneaux et Kanika en boutique.

Pour en apprendre davantage sur cette équipe de choc et sur le parcours de Vouthy, nous sommes allés leur poser quelques questions. Vous êtes prêt.e.s à découvrir l’univers de ce jeune pâtissier en herbe ? C’est parti !

Dis-m’en plus sur les débuts !

Comment as-tu découvert ta passion pour la pâtisserie ? 😍

Quand j’avais 8 ans, j’ai participé à un petit atelier sur le sucre et j’ai tout de suite été conquis par l’univers de la pâtisserie.

Comment as-tu développé cette passion ? 👨‍🍳

Tout enfant déjà j’aimais jouer à des jeux de cuisine et pâtisserie. Et plus tard, j’ai assisté à beaucoup de portes ouvertes dans le métier de la pâtisserie pour ensuite suivre un BEP dans ce domaine.

Pourquoi as-tu voulu partager cette passion ? 💭

J’aime partager ce que j’ai appris et certaines de mes créations pour permettre aux gens passionnés de se développer à leur tour.

Parle-moi de ton aventure !

Pourquoi te lèves-tu le matin ? 🤗

Tous les matins, je suis heureux de me lever, pour la simple et bonne raison que j’aime mon métier.

Que t’apportent tes clients au quotidien ? 👌

Au quotidien, mes clients m’apportent de la fierté, du relationnel mais surtout du rapport humain. Par exemple, grâce aux clients et touristes étrangers, je découvre d’autres façons de penser ainsi que leurs cultures, ce qui me donne d’autant plus envie de partager ma passion.

Quel est ton plus beau souvenir ? 🥳

Je n’ai pas un souvenir en particulier mais je dirais que je suis toujours content quand les enfants ne veulent pas repartir de nos ateliers et demandent quand ils peuvent revenir.

Quel est le moment difficile que tu as réussi à rendre positif ? 🤝

Forcément, lorsqu’on me parle de moment difficile, je pense aux confinements, quand nous avons dû fermer boutique. Mais d’un autre côté, nous avons pu en profiter pour apporter du réconfort à nos soignants en leur apportant nos pâtisseries.

Quel est l’objet dont tu ne te sépares jamais ? 🍀

Je ne me sépare jamais de ma corne, une espèce de maryse sans manche. Ma corne me sert à faire des macarons bien lisses.

Quelle est la chose dont tu es le plus fier ? 👏

La chose dont je suis le plus fier est de tenir mon entreprise à mon jeune âge. Ce n’est pas forcément toujours facile mais c’est vraiment ma plus grande fierté.

Selon toi, quel est LE client idéal ? ❤️

Pour moi, ce serait un client qui est curieux et qui cherche non seulement à apprendre mais aussi à comprendre le processus de fabrication des différentes pâtisseries.

Et dans le futur, ça donne quoi ?

As-tu d’autres passions que tu aimerais explorer et pourquoi pas, partager ? 🔍

Oui, je suis fan de fitness et de mangas.

Te vois-tu faire la même chose dans 5 ans ? 🧐

Tout à fait ! J’aimerais me consacrer à 100 % dans la formation et dans l’événementiel.

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui veut partager sa passion ? 😁

Je dirais que le plus important est d’être à l’écoute de l’autre.