Outils atelier céramique

Funbooker vous donne la possibilité de comparer toutes les activités de modelage et de tournage disponibles près de chez vous afin de réserver un atelier céramique. Le matériel sera fourni sur place : vous apprendrez à manier une dizaine d’outils. Voici les 7 indispensables lorsque l’on débute en poterie.

Le fil à couper

Vous trouverez systématiquement cet outil dans un atelier de poterie. Il en existe de différentes matières : en acier, en nylon ou encore en soie. Des boucles ou des bâtons facilitant la prise en main des artisans sont accrochés à son extrémité.

Le fil à couper sert à découper la terre, à séparer l’argile en blocs et à dissocier les pièces du tour de potier. 

Les esthèques

Les esthèques sont des petits outils plats, de forme ovale ou triangulaire. Certaines présentent une surface lisse et d’autres dentelée pour texturer la terre. Elles ont été conçues dans le but de réaliser les finitions.

Leur usage est multiple. On les utilise notamment pour : 

  • lisser et polir la pièce afin d’éliminer la barbotine ;
  • apporter de la texture à la terre ; 
  • faire des estampages.

Les couteaux

Lors d’un atelier de céramique, vous serez probablement amené à manier des couteaux avec une lame lisse. Ils vous serviront à couper l’argile, à décorer ou à réparer l’objet. On pourra également vous prêter un scalpel pour effectuer des découpes précises, ainsi qu’un opinel pour faire des facettes ou retirer l’excès d’émail. 

Rassurez-vous, pendant un cours de poterie pour enfant, aucun outil dangereux ne leur est fourni.

Les éponges

Ces outils polyvalents demeurent indispensables en poterie. Les éponges permettent de lisser une pièce en céramique et de gommer ses imperfections en humidifiant la terre lors du tournage ou du modelage, mais aussi d’absorber les excédents d’eau. 

Par ailleurs, vous pourrez les utiliser pour nettoyer l’émail, votre tour de potier et votre surface de travail. 

Les mirettes

Les mirettes sont des outils tranchants (lisses ou texturés) très pratiques quand on fait de la céramique. Elles possèdent une extrémité ronde qui sert à creuser l’argile fraîche ; et une extrémité carrée qui sert à tournasser la pièce.

Voici les différents rôles des mirettes : 

  • sculpter la terre ;
  • rogner la terre avec précision ;
  • texturer la terre ; 
  • décorer, etc.

Les aiguilles

Les aiguilles de poterie permettent de percer les bulles d’air qui se créent au moment du tournage. Cela diminue les risques de casse lorsque vous façonnez l’objet. Vous éviterez aussi que les pièces explosent au cours de la cuisson.

Néanmoins, leur utilité ne s’arrête pas là. Certains potiers s’en servent quand ils veulent marquer une pièce avant la pose d’une anse, rectifier le bord des pots ou tracer un trait dans l’argile.

Le tour de potier

Fabriquer un objet sur un tour de potier demande quelques pré-requis en céramique, mais ce n’est pas mission impossible : tout s’apprend !

Cet outil est composé d’un plateau tournant appelé girelle. L’artisan pose sa boule de terre en son centre afin de donner une forme à cette dernière.

Vous souhaitez profiter d’un cours aux côtés d’un professionnel passionné par son métier ? Rendez-vous sur notre plateforme 😉