Quels obstacles peut-on rencontrer durant un parcours de Via Ferrata ?

La via ferrata peut se pratiquer les jours de mauvais temps ou de beau temps en évoluant grâce à des installations suspendues et à un câble. Cette activité mélangeant la randonnée et l’escalade sera rythmée par de nombreux obstacles ludiques. 

Des obstacles en tout genre

Funbooker vous donne la possibilité de réserver en ligne une via ferrata dans les plus beaux spots de France. Au cours de cette aventure en hauteur, vous rencontrerez des obstacles en tout genre.

Les principales installations que l’on trouve sur un itinéraire de via ferrata sont les suivantes : 

  • des échelles à la verticale ou à l’horizontale ;
  • des filets verticaux ;
  • des passerelles rigides ou souples, selon la difficulté du parcours ;
  • des ponts suspendus (ponts népalais, ponts de singe).

La tyrolienne : l’obstacle le plus vertigineux de tous

Les tyroliennes sont de plus en plus répandues dans les parcs d’accrobranche et sur les via ferrata. Il s’agit d’un système de transport sur filin permettant de traverser un obstacle dénivelé. Les grimpeurs s’attachent à la poulie à l’aide de leurs longes avant de s’élancer dans le vide pour glisser à toute vitesse sur le fil.

Cette installation vertigineuse vous fera éprouver des sensations fortes, riches en adrénaline !

Vous êtes à la recherche des plus beaux spots pour vivre une expérience de grimpe mémorable ? Rendez-vous sur notre plateforme 😉