moniteur de parachutisme

Le parachutisme est un sport extrême, riche en sensations et en émotions, mais c’est aussi, pour certains, un métier à part entière. Si vous savez déjà comment sauter seul en parachute et que vous souhaiteriez un jour faire de votre passion votre métier afin de la transmettre aux autres, il vous faudra obtenir certains diplômes et posséder de nombreuses qualités, comme la pédagogie, l’esprit d’équipe et le dynamisme !

Commencez par obtenir une licence de parachutiste professionnel

Pour devenir parachutiste professionnel, il est avant tout nécessaire d’apprendre à sauter seul. Grâce à une formation traditionnelle ou PAC, vous saurez vous débrouiller de manière autonome. Le matériel, le pliage, les règles de sécurité, de pilotage du parachute et d’atterrissage n’auront alors plus de secret pour vous.

Suite à l’obtention de l’un de ces certificats et après avoir effectué au
moins 15 sauts, vous pourrez prétendre au brevet A, permettant de sauter seul,
au sein d’une école agréée, puis au brevet B, qui fera de vous un parachutiste
confirmé. Il existe ensuite le brevet C (aptitude à effectuer des contrôles de
sécurité et un encadrement à bord d’un avion ainsi que des opérations de largage) et D (aptitude
à effectuer des sauts spéciaux ou de démonstration).

Ce n’est qu’au bout de 250
sauts
que vous pourrez passer votre licence de parachutiste professionnel,
avec un examen théorique, pratique et médical.

Le
BPJEPS spécialité “Éducateur Sportif”, mention “Parachutisme”

Le brevet professionnel de la
jeunesse, de l’éducation populaire et du sport est un diplôme de niveau IV
attestant de vos compétences pour devenir éducateur sportif.

Le BPJEPS spécialité “Éducateur Sportif”, mention “Parachutisme”, vous
permettra d’enseigner et d’encadrer le parachutisme pour :

  • Le saut en tandem
  • La formation traditionnelle, ou OA
  • Le stage PAC

La formation se déroule en alternance avec 630 heures
auprès
de l’organisme de formation et 385 heures
auprès de la structure d’accueil.

Pour la réaliser, il vous faudra :

  • Détenir la licence de parachutiste professionnel
  • Être titulaire du PSC1 (Prévention et secours civique de niveau
    1)
  • Posséder un certificat médical de non contre-indication à l’enseignement et à la pratique du
    parachutisme datant de moins d’un an
  • Avoir au moins 3 ans d’expérience continue en
    parachutisme, avec 100 sauts effectués les 12 derniers mois